Linkedin Facebook Twitter Youtube RSS
Téléphone +33 9 72 14 34 53

"Si nous étions 1 million de personnes à supprimer 50 mails, nous économiserions l'énergie équivalente à celle consommée pour l'éclairage de la Tour Eiffel pendant plus de 7 mois." Source ADEME. La dématérialisation du courrier vers l’email n’est pas sans impact sur la planète et sur les ressources consommées.

Où sont vos emails archivés ?

Lorsque vos emails sont stockés dans le cloud, ils sont stockés dans des Super-Ordinateur, appelés Serveur, qui sont eux-mêmes stockés dans des entrepôts informatiques, appelés Datacenters. En 2019, il est construit un nouveau Datacenter par semaine dans le monde.  Ces Datacenters nécessitent des ressources pour être construits et des terres, parfois même des terres arables.

Ces Datacenters nécessitent d’être alimentés en électricité pour alimenter les Serveurs et les climatiseurs permettant de maintenir la température de ces salles informatiques. Même si la technologie s’est améliorée et permet de réduire la consommation électrique de ces centres de données, la consommation d’énergie reste importante et augmente d’année en année.

A ce jour, les Datacenters sont majoritairement alimentés par des énergies fossiles qui génèrent des gaz à effet de serres (GES). Ces GES sont estimés à 4% en 2019, ce qui est plus que l’aviation civile.

La demande exponentielle des ressources informatiques et d’espace de stockage est en partie liée à de mauvaises habitudes que nous avons prises. Connaissez-vous la taille des données stockées pour chaque collaborateur de votre entreprise ? Et comment sont-elles stockées ?

 

Comment faire le tri, pour votre écologie personnelle et celle de la planète ?

Sur l’exemple des mails, nous archivons de nombreux mails, au cas où nous en aurions besoin, qui ne resservirons pourtant jamais et qui consomment de l’énergie inutilement. La dernière fois que vous êtes allés rechercher un mail de plus de 2 ans quand était-ce ? Cela coûte à la planète et aux sociétés qui payent inutilement du stockage.

Il peut être fastidieux de prendre une demi-journée ou plus, pour trier, extraire les informations importantes et supprimer ses archives mails. J’ai donc adopté une méthode de suppression au fil-de-l’eau …

Lorsque vous faites des recherches dans votre boîte mail, ne tombez-vous pas sur des mails devenus obsolètes ?

J’ai pris une nouvelle habitude, celle de les supprimer au fur et à mesure, je libère ainsi de la place dans ma boite mail, sans passer trop de temps à la nettoyer.

J'optimise ainsi mes recherches suivantes, je gagne du temps car il y a moins de mails à filtrer et moins de moins de mails parasites dans les résultats.

C’est simple, efficace, ça ne me prend pas plus de 10 secondes. En plus, je réduis mon impact numérique ! Essayez-vous aussi.

Article suivant Article précédent